ORPEA-CLINEA : conditions de travail en berne

23.08.2010

La CFDT santé sociaux alerte et interpelle la direction d'ORPEA-CLINEA quant aux dégradations des conditions de travail.

ORPEA-CLINEA : conditions de travail en berne

 

Les salariés subissent en premier lieu une forte surcharge de travail qui est due principalement :

- Au non remplacement du départ des salariés (Congés Payés, arrêts maladies) ; 

- A une mauvaise évaluation de la charge de travail : 1 aide soignante pour 16 toilettes en trois heures, 1 aide soignante pour 30 résidents, 1 infirmier pour 50 résidents, 1 soignant enchaine sa journée de 10h par une nuit de 10h faute de remplacement… ; 

- Au manque de reconnaissance et de respect des personnels par certains personnels d'encadrement ;

- Aux dégradations des conditions de travail entrainant de l'absentéisme, une fuite du personnel et un glissement des tâches ;

La section CFDT santé sociaux d'ORPEA CLINEA revendique : 

- La responsabilité sociale de l'entreprise et de ses dirigeants ;

- Des embauches et des remplacements pour une meilleure prise en charge des patients et des résidents ;

- Un accès pour le personnel soignant à des formations diplômantes ;

- Le respect de la compétence des professionnels ;

- Des formations en management pour le personnel d'encadrement.

 

Partager